La Compagnie du Lion - Guilde RolePlay WoW - Kirin Tor (eu)
 
AccueilCalendrierFAQMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Thraden Handlight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thraden

avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 29
Localisation : Brest

MessageSujet: Thraden Handlight   Jeu 24 Sep - 9:05

Prénom : Thraden
Nom : Handlight
Age : 35 (2009)
Origine : Lordaeron

Physique :

Les yeux vert, les cheveux châtains, un bouc au menton cachant une cicatrice. De taille moyenne 1m75, physique fin et musclé. Toujours un léger sourire sûr de lui et un regard rempli de colère.


Caractère :

De nature gentil et honnête, Thraden est quelqu’un d’impulsif en bien ou en mal. Toujours là pour protéger les siens et anéantir le fléau, il est aussi là pour remonter le moral des troupes et encourager ces compagnons.

Passé :

Thraden naquit en l'an -5 dans un petit village à côté de Lordaeron, le village de Brill. Quelques minutes après sa naissance et que sa mère prit le temps de se reposer, Thraden fut immédiatement amener à Lordaeron par son père Halren, qui amena le bébé auprès de ces frères d'armes et supérieurs. Tous explosèrent de joie en voyant Thraden dans les bras de son père. Sa mère Tharyne était une guerrière, et s'absenta pendant quelques temps de son ordre pour s’occuper de son fils. Dès que Thraden apprit à marcher, Tharyne commença à lui enseigner l’art des armes, tout en gardant cela amusant pour l’enfant.


En l’an 5, Chute de Hurlevent, mené par Anduin Lothar, les réfugiés de Hurlevent fuient vers Lordaeron, tentant d’échapper à la Horde.
L’archevêque Alonsus Faol fonde l'Ordre de la Main d'Argent.
Thraden rentra officiellement dans l’Ordre de La Main d’Argent et eut pour supérieur son propre père. Thraryne repris aussi du service, après avoir élevé  son fils pendant ces  dix dernières années, laissa ce dernier aux soins d’Halren.

En l'an 6 : Début de la Deuxième Guerre.

L’an 20, jeune chevalier d’argent accompli, Thraden aux côtés de son père et de sa mère, exterminant les premiers mort-vivants et autres démons, et ne comprenant pas d’où put venir ce mal… Chevauchant vers Lordaeron, Thraden et sa compagnie assistèrent à un spectacle des plus tristes et choquant. Des innocents se firent massacré, dépecé et dévorer par des tas de mort-vivants, voilà donc le « Fléau ».
Durant cette guerre, les escarmouches furent nombreuses pour Thraden et les siens. Le jeune chevalier insista pour que ces parents aillent défendre la Chapelle de l’espoir de lumière, tandis que lui et quelques frères survivants, partirent accomplir quelques missions dans des points importants du fléau. Des ziggourats et autres bâtiments du fléau installé dans les maleterres de l’est  tombèrent petits à petits… Sortant des flammes et décombres de ces bâtiments, Thraden et son groupe de Paladin poussèrent des cris de gloire au nom de la lumière et brandirent les bannières de la Main d’Argent et de l’Aube d’Argent.

En l’an 24, tout s’arrêta, du moins s’apaisa dans les maleterres... Thraden vêtu du tabard de l’aube d’Argent, reçu un message d’un ami Paladin d’Hurlevent, qui lui demanda de venir au plus vite l’aider. Laissant derrière lui la Chapelle sous bonne garde, il se hâta d’aller à Hurlevent. De nombreuses aventures qu’il vécut avec son ami Narkö, rencontrant de nombreux compagnons qui devinrent de grands amis.

Durant l’an 27, Thraden et ces compagnons franchirent la porte des ténèbres et affrontèrent de nombreux démons  dans tout l’Outre-terre, des salles brisées jusqu’au Temple Noire… Quelques mois plus tard, Thraden reçut un message de Tirion Fordring qui lui apprit le décès de ses parents. D’après les explications dans la lettre, les parents de Thraden accompagné de deux autres chevaliers de l’Aube d’ Argent, furent pris en embuscade par plusieurs fanatiques écarlates. Tiron arriva trop tard avec les secours, les quelques fanatiques de la croisade écarlate qui restèrent furent charger et tuer. Thraden laissa ces compagnons et rentra en Azeroth, il fonça à la Chapelle de l’espoir de lumière, où ses parents furent enterrés dans les sous-sols de la chapelle, là où se trouva de grands chevaliers et autres héros de Lordaeron.  Quelques jours s’écoulèrent, et Tirion rassembla Thraden et quelques autres chevaliers de l’Aube d’ Argent pour leur expliquer un grand projet, celui de la Croisade d’Argent.

L’an 29, la croisade d’Argent se dirigea en première sur les terres du prince déchu nommé le Roi Liche. Quelques semaines plus tard, arrivèrent les troupes de l’Alliance et de la Horde, et enfin la grande campagne contre le Roi Liche débuta officiellement. Les mois passèrent, l’alliance et la horde aidèrent la Croisade d’Argent à avancer et à construire des bases ou avant-postes, jusqu’au fameux colisée pour le tournoi d’Argent.

Pendant tout ce temps, Thraden et une petite unité de chevaliers de la Croisade qui accomplirent  de nombreuses missions, eurent leurs premiers jours de repos mérité. Certains restèrent au colisée, d’autres rentrèrent chez eux. Thraden préféra se reposer à Hurlevent, où au bout d’une semaine il s’ennuya de ces compagnons et de la croisade d’Argent. Un soir, dans les rues du vieux quartier d’Hurlevent, le chevalier de la Croisade d’Argent fut interpellé par un homme. Thraden se retourna vers l’homme  et lui demanda ce que celui-ci lui voulu.  Le mystérieux homme aux cheveux d’argent invita Thraden à boire un verre à la taverne la plus proche, ce  que Thraden ne refusa pas. Ainsi pendant un long moment, Thraden et l’homme discutèrent autour d’une bonne bière et d’un bon porto. C’est comme ça que Thraden fit la connaissance de Klenval...
Revenir en haut Aller en bas
 
Thraden Handlight
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Lion :: Documents :: Biographies, historiques-
Sauter vers: