La Compagnie du Lion - Guilde RolePlay WoW - Kirin Tor (eu)
 
AccueilCalendrierFAQMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Confidentiel] Minutes de l'interrogatoire d'Edrea (12/05/2011)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caerta

avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 04/02/2011
Age : 33

MessageSujet: [Confidentiel] Minutes de l'interrogatoire d'Edrea (12/05/2011)   Mer 11 Mai - 12:08

(Le dossier n'est accessible qu'aux membres de la Compagnie, sur demande auprès du Capitaine, et porte la mention CONFIDENTIEL sur chacune des pages. Il s'agit de la prise de notes de l'interrogatoire d'Edrea, mené par le Capitaine Aubelumière. L'écriture est manuscrite et appartient à l'intendante ; elle est toutefois malmenée du fait de l'impératif de rapidité)


Citation :
 
 
 
Klenval : Que voulaient les Rochenoires ? Savez vous pourquoi ils vous retenaient captive ?
 
Edrea : Ils avaient besoin de mes connaissances en dragons.
 
Klenval : Des connaissances de quel ordre ? Un vol en particulier ? Ou tous les dragons ?
 
Edrea : Particulièrement sur le Vol du Néant.
 
Klenval : Savez-vous à quoi leur serviraient des connaissances ?
 
Edrea : Ils désiraient connaître certains aspects de la physiologie de ces dragons, heureusement mes connaissances sont limitées sur ce point.
 
Cærta : Quels aspects ? La reproduction, l'élevage... ?
 
Edrea : Cela concernait surtout la reproduction, ainsi que les aptitudes aux croisements.
 
Cærta : D'où les coquilles d’œufs retrouvées dans les cavernes.
 
Klenval : Je dois les étudier avec Maegara, mais nous devons encore déterminer leur provenance.
 
Edrea : Oui, ils voulaient savoir si les reproductions entre espèces de dragons étaient possibles et viables.
 
Klenval : Edrea, que savez-vous sur les dragons du crépuscule ?
 
Edrea : Peu de choses, je n'ai pas encore eu l'occasion de beaucoup les étudier, je dois dire. Mais je sais que je n'ai jamais croisé de tels dragons à l'état sauvage.
 
Klenval : Les dragons du crépuscule sont issus d'expérimentations sur d'autres dragons à partir du Vol du Néant. Les dragons du néant ont certaines aptitudes, que le Marteau du crépuscule a tenté, avec beaucoup de succès, de transmettre à d'autres dragons. Il en résulte ces dragons du crépuscule.
 
Edrea : Quelles aptitudes ont été transmises ?
 
Klenval : Résistance à la magie, aux dégâts physiques, captation d'énergies magiques...
 
Cærta : Même infligées par d'autres vols ?
 
Klenval : A priori.
 
Cærta : Ce serait comme les dragons nés du vol chromatique dans ce cas ?
 
Klenval : Non. Le vol chromatique visait à réunir les caractéristiques des différents vols en une seule " race " de dragon, au service du vol noir. Ce qui n'a pas très bien fonctionné. Nefarian s'est fait vaincre dans son propre repaire il y a quatre ou cinq ans, alors que ces expériences n'étaient pas au point.

 
Edrea : Peut-être est-ce dû à la nature trop différente des dragons.
 
Klenval : On ne sait pas vraiment.
 
Cærta : Il me semblait qu'ils avaient eu recours à des alchimistes ?
 
Klenval : Entre autre; cependant, les dragons du crépuscule sont bien opérationnels et ont été vus à de nombreux endroits différents. avant le cataclysme, les œufs résultant de ces expériences ont été détruits en partie dans un sanctuaire du Vol noir, et pourtant ça n'a pas suffit.

 
Edrea : Et ces dragons du crépuscule auraient un lien avec les expériences ces Orcs ?
 
Klenval : C'est ce que j'aimerais comprendre. Pourquoi les Rochenoires répéteraient-ils les expériences du marteau du crépuscule ? Est-ce qu'ils cherchent à améliorer un procédé ?
 
Edrea : Ou alors ils veulent avoir une armée de dragons personnelle, et en maîtrisant le procédé, ils cherchent à acquérir le contrôle des dragons.
 
Cærta : J'avais entendu... j'avais entendu que les drakes du néant étaient eux-mêmes issus d'une mutation en Outre-terre.
 
Edrea : Ils sont bien originaires de ce que vous appelez l'Outre terre
 
Klenval : Les vents du Néant ont modifié certains dragons noirs qui avaient passé la porte, ainsi que leur descendance.
 
Cærta :  Mais l'idée d'Orcs soumettant des dragons me parait singulière tout de même.
 
Klenval : Les Rochenoires et le Marteau du crépuscule travaillent pour les mêmes maîtres. Si votre hypothèse est la bonne, alors il y a peut-être une rivalité derrière que nous ne connaissons pas. A exploiter, même.
 
Kaërnox : Ou alors il est plus simple pour eux de faire apparaitre des dragons que de se faire repérer à les transporter.
 
Klenval : Ils ont fait des expériences sur des œufs, donc impossible de monter des dragonnets. De plus, ils ont fini par transporter les dragonnets, mais ailleurs. Nous n'avons trouvé que des coquilles vides.

 
Edrea : Peut-être n'y a -t-il pas eu de naissance viable...
 
Klenval : En fait nous ne savons pas quel est le résultat de leurs expériences et s'ils sont parvenus à faire des dragons du Néant ou... voilà, peut-être qu'ils n'ont pas réussi. Bref, nous avons là plus de questions que de réponses.
 
Edrea : Désolée de ne pouvoir plus vous aider sur le sujet... Comme je vous l'ai dit, mes connaissances ne portent pas vraiment sur ce domaine.
 
Klenval : Vous nous avez déjà apporté pas mal d'éléments.
 
Cærta : Si je puis me permettre, que faisiez-vous dans la région précisément ? S'agissait-il d'un contrat de recherche avec un organisme privé ou dépendant de l'Alliance ?

 
Edrea : Je fais des recherches principalement pour mon propre compte.
 
Cærta : Vous ne faites pas partie des chercheurs de guerre donc ?
 
Klenval : Je n'aime pas vraiment cette appellation, Cærta.

 
Edrea : Les chercheurs de guerre ?
 
Cærta : Laquelle préféreriez-vous ? Je faisais référence aux chercheurs œuvrant dans les services de recherche et développement, pour le compte de l'armée principalement.
 
Klenval : Nous avons un département de recherche, dans la Compagnie du lion, la division de la septième Légion dont nous faisons partie. mais son but n'est pas directement d'obtenir des résultats des recherches... Cependant, nous sommes à la recherche de toutes connaissances utiles, qui peuvent éventuellement servir lors de nos campagnes, contre nos ennemis : le Marteau du crépuscule, le Vol noir. Le savoir, c'est le pouvoir.

 
Edrea : Je comprends mieux. Je puis donc vous assurer que je ne fais pas partie de tels groupes.

Klenval :Si jamais une telle expérience vous tente, nous recrutons
(rature de Cærta montrant son étonnement )
Cela vous permettrait de vous consacrer à vos recherches en bénéficiant de notre protection militaire
 
Edrea : Eh bien, si vous pensez que mes compétences et mes connaissances peuvent vous être utiles, il serait en effet avantageux pour nous tous que je me joigne à vous.
 
Klenval : Et puis, entre nous, je me souviens vous avoir vu lors des combats contre les élémentaires, lors des invasions d'Hurlevent. Si vos compétences au combat ne se sont pas émoussées, alors vous êtes la bienvenue.
 
Edrea : Mais je pense qu'avec toute cette pagaille dehors, je n'aurais pas pu survivre sans me battre. et puis je ne me bats pas seule, comme vous avez pu le constater.
 
Klenval : Comment va votre compagnon ? Si c'est un mâle...
 
Edrea : Il va bien, je vous remercie de votre intérêt. Même si mon " compagnon " met certains personnes mal à l'aise...
 
Cærta : Le premier contact était... intéressant.
 
Edrea : Il se remet rapidement des mauvais traitements qui lui ont été infligés.
 
Cærta : Avez-vous des compétences dans le domaine vétérinaire ?
 
Edrea : Rudimentaires, mais efficaces tout de même. De quoi assurer la bonne santé des divers spécimens que j'étudie de près.
 
Cærta : Ce pourrait être utile.
 
Klenval : Il arrive que nos montures soient blessées, ça pourrait nous être utile, oui.

 
Edrea : Je ne pense pas que cela soit problématique.
 
Cærta : Nous pourrions lui faire signer un contrat de collaboration avec la Compagnie, le cas échéant.
 
Klenval : Enfin, je ne voudrais pas vous précipiter, Edrea. prenez le temps d'y réfléchir au calme.

 
(échange sur l'embauche)
 
 
Cærta : J'ai néanmoins quelques questions concernant votre captivité.
 
Edrea : Je vous écoute.
 
Cærta : Combien de temps êtes-vous restée captive ?
 
Edrea : Je ne saurais le dire avec précision, mais plusieurs semaines.
 
Cærta : Dans quelles circonstances les Orcs vous ont-ils capturée ? Ou plutôt, comment s'est passée votre capture ?
 
Edrea : Ils me sont tombée dessus alors que j'effectuais des fouilles paléontologiques près du lac.
 
Klenval : J'ai cru comprendre qu'il y avait des gisements intéressants dans le coin, mais je n'ai jamais eu l'occasion de m'y intéresser.
 
Cærta : Cous n'avez pas eu à subir de désagréments de la part d'élémentaires ?
 
Kaërnox : Il n'y avait que des Orcs ?
 

Edrea : Pas personnellement. il n'y avait en effet que des Orcs ?.
 
Cærta : Comment s'est déroulée votre captivité, par la suite ?
 
Edrea : Ce fut une suite de privations, d'interrogatoires et de séances de torture sur moi et mon familier.
 
(arrivée de Léati)
 
Cærta : Vous ont-ils contrainte à participer à leurs expériences ? Désolée si le souvenir est encore trop présent.
 
Edrea : Ne vous inquiétez pas. je n'ai jamais été témoin d'une expérience, mais il m'est arrivé d'entendre des hurlements en provenance de la caverne où j'étais " questionnée ".
 
Cærta : De quels genre, ces hurlements ?
 
Edrea : Des hurlements de souffrance, sûrement poussés par mes camarades que je voyais être emmenés dans cette caverne.
 
Cærta : Vous ont-ils dit pourquoi ils ne vous y emmenaient pas ?
 
Edrea : Ils avaient besoin de moi pour comprendre mes recherches.
 
Cærta : Je vois. avez-vous durant votre captivité entendu parler de soldats de Comté-du-Lac captifs ?
 
Edrea : Possible, je n'étais pas vraiment concentrée sur mes compagnons de misère, mais il m'a semblé reconnaître les lambeaux d'insigne de Hurlevent.
 
Cærta : C'est un problème. Nous avons retrouvé le corps d'un soldat, presque momifié, avec une plaque portant le nom d'un soldat porté disparu. Vous savez ce que ça veut dire ?
 
Edrea : Malheureusement, je ne puis vous aider sur le sujet
 
Cærta : La nouvelle n'a pas encore été annoncée à la famille. Et nous avons trouvé les restes...
 
Klenval : C'est à nous de nous charger d'annoncer la mauvaise nouvelle.
 
Cærta : Exact. Avec un corps sec ayant servi à des expériences.
 
Léati : Nous ne sommes pas obligés de préciser ça...
 
Klenval : Cærta, vérifiez si nous sommes obligés de faire identifier le corps à la famille. si ce n'est pas le cas, son supérieur pourra probablement le faire.
 
Cærta : Il faudra en reparler.
 
Klenval : Depuis combien de temps avait-il disparu ?
 
Cærta : Un peu plus de trois semaine, un mois. Sa sœur nous avait envoyé une missive à ce sujet, vous vous souvenez.
 
(discussion)
 
Cærta : Avez-vous logé à l'auberge, Edrea ?
 
Edrea : Pas dernièrement, non.
 
Cærta : Pas du tout ?
 
Edrea : Pas depuis un moment
 
Cærta : Vous avez trouvé la facture remise par l'aubergiste, sur votre table de chevet ? Je l'y avais laissée et voulais vous en parler.
 
Edrea : Oui, mais je ne me suis pas sentie concernée par cette facture.
 
Cærta : Il vous a chargée sur la facture, par ailleurs. Vous avez vu les clauses pénales ?
 
Edrea : Lorsque j'effectue des fouilles,je dors toujours sur site, cela me permet de surveiller le site et d'être prête le lendemain matin plus tôt que les autres. et, comme je vous l'ai dit plus tôt, je ne fais partie d'aucun groupe de recherche. Cet aubergiste m'a l'air d'être un peu... orthodoxe.
 
Cærta : II restera à prouver que vous n'avez pas logé dans l'auberge. peut-être qu'une attestation de la Compagnie... ?
 
Klenval : Oui, c'est faisable. Nous allons régler ça au plus vite, que l'aubergiste ne vous cause pas plus de soucis. S'il insiste, j'irai le voir personnellement

Revenir en haut Aller en bas
 
[Confidentiel] Minutes de l'interrogatoire d'Edrea (12/05/2011)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Report de minutes?
» Perte de la chaine toutes les 2 minutes!!!
» Résolu: coordonnée; degrés et minutes décimales, hddd mm mmm?
» Bbox Sensation fibre retardant de plus de 2 minutes
» Des jeux en ligne qui prend 5 min

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Lion :: Documents :: Rapports-
Sauter vers: