La Compagnie du Lion - Guilde RolePlay WoW - Kirin Tor (eu)
 
AccueilCalendrierFAQMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Invasions élémentaires - L'effondrement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Klenval
Admin
avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 19/09/2009
Age : 33

MessageSujet: Invasions élémentaires - L'effondrement   Ven 10 Juin - 20:06

Les maisons du quartier commerçant étaient endommagées par la soudaine attaque des élémentaires. Les tuiles s'étaient envolées, la pierre était détrempée, le bois craquelé, comme si une tempête colossale avait dévasté les lieux. Dans les rues, gardes, aventuriers, mercenaires, héros, patrouillaient ou pansaient leurs blessures. Klenval avait quitté Northrend et pris un portail pour Hurlevent dès l’alerte donnée. Il constatait les dégats avec Thraden, son frère d’arme du Poing d’Argent, et Kaernöx, un Long Voyant Draenei errant qui lui avait déjà apporté de l’aide dans les enquêtes sur le Marteau du Crépuscule.

- J'ai pris le premier portail dès que j'ai eu vent de l'attaque. La situation, s'enquérit le Capitaine ?
- Des dégats matériels mais peu de blessés, lui répondit le Chaman.
- Il y a beaucoup de combattants, je comprends pourquoi l'attaque a pu être repoussée, observa Klenval.
- Ils sont tendus, fit remarquer Thraden. Ils redoutent une nouvelle attaque.
- L’ouverture des failles est imprévisible, ajouta laconiquement Kaernöx.

Lorsque le ciel s’assombrit de nouveau à une vitesse surnaturelle, Klenval donna l’alerte sur son communicateur Draenei, sommant les membres du Poing à répondre à l’appel. Telani, la puissante arcaniste du Poing d’Argent, vint immédiatement en renfort. Les civils commencèrent à courir en tout sens, cherchant un abris pour de protéger de ce cataclysme dont ils étaient une seconde fois les victimes. Les combattants se regroupèrent, guettant la moindre faille pour éliminer au plus vite tout élémentaire qui se matérialiserait. La ville était mieux préparée, et des défenses de fortunes commencèrent à se mettre en place alors que les premiers tourbillons de poussière apparurent.

L’attaque se faisait de plus en plus pressante, les élémentaires débordait les défenses, leurs renforts de plus en plus puissants se déversaient des failles en un flot ininterrompu. Le Capitaine dirigeait son escouade réduite de moitié et Kaernox à travers les quartiers, sécurisant méthodiquement les zones de combat avec l’efficacité habituelle du Poing. Après une bataille chaotique et épuisante, les élémentaires cessèrent d’apparaître. Klenval examina rapidement la situation. Sans soigneur spécialisé, il ne pouvait s’occuper des blessés. Les civils étaient pris en charge par les prêtres de la Cathédrale. Les compétences de son escouade seraient exploitées à leur plein potentiel d’une seule façon, en plongeant dans la faille encore ouverte pour éliminer l’un des commanditaires de l’attaque qui devait se trouver derrière.

---

Malgré les victoires précédentes, les attaques continuaient à ravager Hurlevent, et les défenses de la ville tenaient pour le moment. Il devenait clair que les premières batailles n’étaient qu’une étape vers un projet plus global, et que la capitale se retrouvait confronté à une campagne plus longue que prévue.

La Croisade d’Argent semblait tournée vers les Maleterres, et rien n’indiquait que ses autorités s’intéressent à l’invasion des élémentaires. Klenval avait décidé d’agir de sa propre initiative, ce que ne changeait pas vraiment ces habitudes d’indépendance. Le chaos de la situation avait éparpillé les membres du Poing d’Argent, que le Capitaine tentait de rassembler à l’aide d’appels répétés sur les communicateurs.

Profitant d’un moment d’accalmie, il discutait des récents événements sur le parvis de la cathédrale avec Kaernöx, Ankanä, une autre Long Voyante, et la consule d’Austrivage Ivalia Runetouch. Lorsque les failles s’ouvrirent de nouveau, tous participèrent à la défense des quartiers. Le Capitaine guidait son escouade de fortune qui avait une bonne réactivité malgré la situation inhabituelle. Lorsque les portails cessèrent d’envoyer des renforts, le paladin mena l’assaut en plongeant dans les failles. A sa surprise, une Draenei accompagnée d’un diablosaure les avait suivi. Elle se présenta comme étant Edrea, une « simple naturaliste ».

S’il avait déjà combattu plusieurs fois au côté de Kaernox, Klenval fut agréablement surpris des capacités martiales de la consule Ivalia et de la naturaliste Draenei. Lorsque le prince élémentaire de la faille fut à terre, vaincu, le Capitaine félicita les combattants avant de reprendre le portail en sens inverse.

---

Les combats s'intensifiaient dans Hurlevent. La ville tenait bon, mais ses effectifs étaient amoindris par les assauts successifs alors que les élémentaires semblaient se déverser des failles en continu. Sur la place de la Cathédrale, Klenval combattait auprès d'autres défenseurs. Son armure souffrait ostensiblement des chocs thermiques, des coups répétés, des éclairs. Avec une pensée amère envers la Croisade d'Argent, il avait abandonné son tabard brûlé par un prince élémentaire de feu. Sa lame prismatique tranchait les êtres d'air et d'eau sans relâche et la fatigue se faisait sentir. Par deux fois ces derniers jours il avait été mis à terre. Submergé par le nombre, blessé grièvement, il ne devait sa survie qu'aux soins de prêtresses qui surveillaient la bataille. Il aurait dû soigner ces blessures avec plus d'attention, mais, le Poing avait profité des rares moments d'accalmie pour pourchasser les princes élémentaires et les autres commanditaires des attaques.

Le quartier était enfin sécurisé et Klenval se dirigea vers le parvis de la Cathédrale pour prendre quelques minutes de repos. Il chuchota quelques paroles et une aura lumineuse l'entoura, soignant ses blessures superficielles. Ses murmures furent interrompus. Brutalement, le ciel avait changé de couleur, d'un rouge qui n'était pas celui de l'aube. La température augmenta dangereusement. En un réflexe, l'aura du paladin changea. Le son s'intensifiait, comme un monstrueux claquement d'ailes gigantesques. Alors, au-dessus de la Cathédrale surgit un être cyclopéen, noir comme la cendre. Klenval eut à peine le temps de reconnaître la silhouette d'un Dragon avant d'être plaqué sur le sol par une puissante rafale chargée de scories.

Les flammes hurlaient, se mêlant aux cris des civils en fuite. Les bâtiments s'effondraient avec des gémissements monstrueux. L'un des flancs de la Cathédrale était détruit, ses lourdes pierres étalées sur les pavés comme un château de sable renversé. Klenval se releva lentement, sonné, pour découvrir le Dragon titanesque qui se tenait sur les remparts de la ville. Malgré la douleur qui le lançait, le Capitaine avait compris, avant même de voir sa gueule, lorsque l'être tourna le cou afin de contempler son oeuvre de destruction.

Les attaques des Elémentaires, le Marteau du Crépuscule, les Dragons noirs, tout n'était que le prélude à son retour.

Neltharion.





---

(textes récupérés de ces sujets :
http://kirintor-rp.forumsrpg.net/t3948-a-faire-vivre-invasions-elementaires
http://kirintor-rp.forumsrpg.net/t3979p15-a-faire-vivre-l-effondrement )
Revenir en haut Aller en bas
http://lacompagniedulion.forumactif.com
 
Invasions élémentaires - L'effondrement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boutons supplémentaires
» Informations complémentaires sur votre Bbox TV Fibre
» BK7M 581 Styles supplémentaires (clé USB Fournie à l'achat)
» Les meilleures extensions Firefox pour protéger sa vie privée
» Problème de Blue Screen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Lion :: Documents :: Récits-
Sauter vers: