La Compagnie du Lion - Guilde RolePlay WoW - Kirin Tor (eu)
 
AccueilCalendrierFAQMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Telani d'Argus [BG post-Burning Crusade]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Telani d'Argus

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 20/09/2009
Age : 27
Localisation : Paris

MessageSujet: Telani d'Argus [BG post-Burning Crusade]   Dim 20 Sep - 3:20

Telani naquit sur Argus, il y a de cela un peu plus de vingt-cinq millénaires. De l'époque précédant son entrée à l'Academie, où elle allait developper ses dons pour la magie et l'écriture, elle ne conserve elle-même que des fragments très parcellaires, se souvenant à peine de ses parents ou de sa famille. Elle se sait juste dépositaire de l'héritage d'une longue lignée d'arcanistes de talents.

Elle devint scribe de presse moins d'un siècle avant la venue de Sargeras, ses articles dénonçant l'avilissement et la corruption passive faisant la plupart du temps scandale au sein de la société eredar décadente. Telani était un esprit libre, avide de justice et de droiture ; le monde dans lequel elle évoluait n'était que luxe, paresse et recherche de pouvoir, qu'il soit de nature politique ou arcanique. Elle estimait grandement les Triumvirs, comme chacun, mais considérait qu'ils représentaient des idéaux à part, dont la race eredar s'éloignait de plus en plus.

Ce fut à sa plus grande surprise que le grand Kil'Jaeden, le plus adulé des trois, se tourna vers elle pour lui offrir un poste d'assistante, la chargeant de porter au peuple d'Argus ses paroles et ses réflexions quand à la condition eredar.
Sous la plume acérée de Telani, les pensées du Triumvir trouvèrent un écho dans le cœur de tous, portant la jeune femme au pinacle de tout ce à quoi elle aspirait : la célébrité et la gloire que lui conférait le fait de transmettre une nouvelle façon de penser plus saine, bien sûr, mais aussi et surtout l'occasion de côtoyer ce dieu vivant qu'était le magnifique Kil'Jaeden, puissant parmis les puissants.
L'admiration sans borne qu'elle lui portait n'était entachée que par l'amertume du sentiment que quoi qu'elle fasse, jamais le Triumvir ne porterait lui plus d'attention qu'une distante bienveillance.
La vérité était que les Triumvir étaient si proches de figures divines qu'ils en devenaient d'autant plus inaccessibles.

C'est à cette époque qu'elle fit la connaissance des deux sœurs jumelles, Alythess et Sacrolash. Toutes deux étaient de brillantes magiciennes, se complétant à merveille de par leurs talents. Elles servaient Kil'Jaeden depuis déjà quelques temps, et sous leurs précieux conseils Telani apprit à plaire à son seigneur, pour sa plus grande joie.

La venue de Sargeras fut l'évènement qui allait changer à jamais l'histoire du peuple eredar. Le Titan Noir vint à eux auréolé de flammes, promettant aux trois leaders eredar rassemblés de faire d'eux et de leur peuple des dieux, créateurs d'un nouvel univers parfait où toute douleur, toute souffrance serait bannies. Il vanta les talents des gens d'Argus dans le domaine de la magie, affirmant qu'il n'avait encore jamais rencontré leur égal de part le Multivers, ce qui les rendait parfaitement dignes de le seconder dans son grand projet. Comme la plupart des autres vassaux de Kil'Jaeden, Telani fut charmée par ce géant bienveillant.
Lorsque son seigneur lui ordonna de mener une large campagne afin de promouvoir la jonction de la race eredar à la Croisade Ardente, elle s'empressa de se plonger à corps perdu dans le projet. Tous devaient connaitre la gloire du grand Sargeras, et de ses trois nouveau lieutenants : le puissant Archimonde, le sage Velen et le magnifique Kil'Jaeden.

La réalité des évènements déchira le voile d'illusions dont elle s'était nimbée : quelque chose s'était passé, quelque chose qui avait transformé son maître. De nature bienveillante, il était devenu froid, cruel ; seul l'obsédait le fait que tous rallient Sargeras. Ceux qui refusaient se voyaient tués ou bien forcés à servir, transformés par la magie du Titan Noir en monstrueux soldats démoniaques. Telani demeura de longs mois cloitrée dans le palais du seigneur Kil'Jaeden, continuant de lui obéir telle une loyale servante, mais souffrant en silence de ce qui avait lieu autour d'elle. Elle renonça à la pratique de la magie, alors que tous s'y adonnaient à corps perdu.

Les jumelles étaient devenues les servantes favorites du Triumvir, qui les avait chargées de surveiller le reste des eredars à son service ; elles ne tardèrent pas à reporter le refus de leur amie à pratiquer la magie. Jetée à bas de son trône, aucune de ses suppliques ne fut entendue par le cruel Kil'Jaeden, qui la fit envoyer dans un des camps où se trouvaient retenus tous ceux qui s'opposaient à ce que les Triumvirs avaient planifié pour le peuple eredar.

Là, elle entendit parler du mouvement de révolte qui était orchestré. Tous fuyaient vers la ville sainte de Mac'aree, où le sage Velen tenait tête depuis des mois aux plans de ses deux frères devenus déments, après les avoir mis en garde contre Sargeras, sans succès. Retrouvant l'espoir, la jeune eredar orchestra un soulèvement du camp. Une fois les geôliers démoniaques vaincus, les fugitifs prirent la direction de la cité sacrée...

Ils furent accueillis à bras ouverts par les suivants de Velen. Il apparut comme transfiguré, une étrange force bienveillante semblant se manifester en lui. Il leur parla à tous de la Lumière, et des Naarus, ceux qui avaient répondu à ses prières. A l'écart des autres Triumvirs, il avait projeté en secret de quitter Argus. C'était devenu un impératif, les trois quarts de la population ayant en effet succombé aux machinations de leurs seigneurs, prêtant allégeance à Sargeras en échange de la puissance.

Prenant le nom de Draeneis, tous les suivants non-corrompus du sage Velen se préparèrent à le suivre. Ils gravirent la cime de la plus haute montagne d'Argus, attendant que les êtres qui avaient contacté leur nouveau leader se manifestent. Ils eurent à subir l'assaut des hordes démoniaques de leurs anciens frères corrompus, au cours d'une bataille cauchemardesque. Invoquant la puissance des cristaux d'Ata'mal, Velen érigea un bouclier d'énergie autour des Draeneis, retenant les forces de Kil'Jaeden jusqu'à ce qu'un immense vaisseau apparaisse au dessus d'eux, dans une colonne de lumière. Tous embarquèrent à bord de l'Oshu'Gun, pour un périple qui allait durer plusieurs millénaires.
Telani se fit la promesse silencieuse de revenir un jour sur son monde, pour le libérer de la vermine démoniaque.

Les errances des Draeneis furent longues, et ils posèrent le sabot sur nombre de mondes. A chaque fois cependant, la Légion et les servants de Kil'Jaeden ne tardaient pas à les rattraper, les forçant à repartir. C'est durant cette période qu'elle se lia à Telvanar, dont la personnalité réservée mais franche sut la toucher. Ils ne tardèrent pas à devenir amants, et connurent deux siècles de bonheur. A ses côtés, elle en vint à presque oublier Argus, trouvant de nouveau gout à la vie. Elle développa sa relation à la Lumière, bien qu'elle n'ait jamais atteint le stade de révérence de certains autres parmi les Exilés.

La faiblesse de Telvanar fut la plus difficile des épreuves qu'elle eut à vivre. Sur le monde de Pavonis, il tourna le dos aux siens et rallia les forces du Corrupteur, laissant sa compagne face à un dilemme moral qu'elle ne put se résoudre à affronter. Elle but une fiole de de poison alors que les Draeneis quittaient le monde en proie à l'invasion de la Légion.
La prêtresse Ishanah la trouva au seuil de la mort, mais parvint cependant à la ramener à la conscience, pour le plus grande désespoir de Telani.

L'arrivée sur Draenor fut pour tous source de joie, persuadés qu'ils étaient que ce petit monde perdu et isolé serait à l'abri des attentions des démons. dans les vertes plaines de Nagrand, Telani revint à elle, retrouvant suffisamment de volonté pour prendre une part active dans l'édification de la nouvelle société Draeneis. Elle prit résidence à Shattrath, et seconda lles prêtres de la Lumière en qualité d'enseignante, enseignant aux jeunes Draeneis la riche histoire de leur race.

Lors du génocide, elle fuit à Telredor, comme beaucoups d'autres, où elle allait passer vingt ans. C'est durant ces années qu'elle passa à se dissimuler dans des marais sinistres et puants qu'elle perdit la foi. En la Lumière, mais surtout en les Naarus, qui n'étaient pas revenus protéger leurs apprentis. Les récentes nouvelles de l'Alliance affrontant les orcs, venant d'un monde nommé Azeroth, la tirèrent de sa torpeur et c'est ainsi qu'elle suivit Velen à bord de l'Exodar, dans la quête du monde d'origine des vaillants humains défenseurs de la Lumière.
Revenir en haut Aller en bas
 
Telani d'Argus [BG post-Burning Crusade]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Lion :: Documents :: Biographies, historiques-
Sauter vers: