La Compagnie du Lion - Guilde RolePlay WoW - Kirin Tor (eu)
 
AccueilCalendrierFAQMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Klenval "Aubelumière" Doriman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Klenval
Admin
avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 19/09/2009
Age : 33

MessageSujet: Klenval "Aubelumière" Doriman   Dim 20 Sep - 3:36

Prénom : Klenval
Nom : Doriman, dit "Aubelumière"
Age : 37
Origine : Lordaeron



Physique :

Klenval est un homme dans la trentaine, bien que ses cicatrices et ses cheveux blancs pourraient le faire passer pour plus vieux. De taille moyenne (1m80) il a une silhouette musclée et un port martial. Il parle avec l'accent de Lordaeron, d'une voix grave et chaude, souvent amicale mais aussi taquine, voire cynique.

Il porte généralement une armure lourde, au combat comme à la ville. Armé le plus souvent d’une épée à deux mains en vrai-argent, il apprécie tout aussi bien le port du l’épée longue et du bouclier. On le voit parfois manier une lame prismatique, même s’il la montre peu en dehors des champs de bataille.


Caractère :

Klenval est un bon vivant dont l'humour et le comportement en dehors du service brisent parfois certains préjugés sur la rigueur de vie des Paladins. Son goût pour la bière comme sa résistance à l'alcool ne sont pas épiques mais légendaire. Son attitude avec les inconnus est rapidement conviviale, avec les camarades voire ses supérieurs hiérarchique elle s'approche de la franche camaraderie.

En service, et surtout en combat, Klenval paraît être un autre homme. Il a dépassé le stade de la simple soif de vengeance ou de carnage et c'est avec concentration, discipline, et méthode qu'il élimine ses ennemis et coordonne ses hommes. C'est en ces moments que les liens de confiance qu'il tisse avec eux en période de repos prennent toute leur valeur.

Si Klenval n'est pas un fervent adepte des prières à toute occasion, il vénère la Lumière à sa manière, avec par principe un profond respect pour la vie. Les Trois Vertus sont pour lui le fondement même de la philosophie de la Lumière, à condition de ne pas s'encombrer d'autres valeurs inutiles, que d'autres fervents de la Lumière semble vouloir faire passer comme dogme.

Si vous le surprenez seul à s'ennuyer, il sera généralement très calme, un livre à la main. Il apprécie tout particulièrement la pêche pour se détendre.


Passé :

Klenval Doriman est né à Lordaeron City en l'an -5 avant la Ière guerre. Son père Gorgyn était un stratège et général des forces armées, mort en l'an 6 lors de la IIème guerre. Klenval n'en conserve
que peu de souvenir, il fut surtout élevé par sa mère Trys, une érudite et botaniste issue de la basse noblesse. Klenval eut accès à une bonne éducation, mais choisit comme son père une carrière
militaire. Il devint écuyer au sein de l'Ordre de la Main d'Argent à 14 ans. Son maître, Valdenar Aubelumière, était un homme à l'apparence un peu bourrue, mais un paladin au grand coeur. Il fut un second père pour Klenval.

Lorsque la IIIème guerre éclata, Klenval, alors jeune paladin de 25 ans, fut souvent en première ligne avec l'Ordre de la Main d'Argent. Les combats contre les hordes de morts vivants furent une expérience particulièrement éprouvante. Valdenar mourut à ses côtés lors de la chute de Lordaeron, face à des horreurs que préfère taire Klenval. C'est depuis ce combat qu'il a des cheveux blancs. Sa mère, mais aussi sa jeune femme Laureena perdirent la vie lors de ces événements. Encore aujourd'hui, Klenval peine à dormir sans avoir des cauchemars qui lui rappellent cette période traumatisante. En hommage à son Maître, Klenval en reprendra le nom mais aussi certaines manies, comme d'appeler les gens « voisin », ou son goût pour la pêche.

Klenval finit par aider la fuite de nombreux habitants de Lordaeron vers d'autres terres comme Hurlevent ou Theramore. Il passa quelques années d'errance sur les routes et dans les tavernes, pour oublier. Finalement, il quita son état d'hébétude et se joignit aux autres paladins pour faire vivre l'ancien ordre au travers de l'Aube d'Argent, et participa à la lutte dans les Maleterres.

Âgé de 32 ans, il passa la porte des Ténèbres pour aider l'Alliance en Draenor. Avec un rôle de soigneur de bataille, il participa entre autre à la défaite des Nagas dans le Marécage de Zangar. Enfin, lors de l'Opération Soleil Brisé il retourna en Azeroth pour combattre aux couleurs de l'Aldor.

Lors de la création de la Croisade d'Argent, Klenval fut naturellement recruté. Il rejoint le IIIème régiment en tant que Capitaine de compagnie. Klenval est surtout reconnu pour être un instructeur pédagogue plus qu'un dirigeant, et c'est avec plaisir qu'il forme les plus jeunes paladins au maniement des armes et des sorts ou à l'usage de la cavalerie terrestre ou volante. Le IIIème régiment subit de très lourdes pertes lors d'une confrontation en première ligne dans la Couronne de Glace, Klenval fut affecté au Vème régiment. Il y retrouva le Commandeur Aidaim Kerrigan, une vieille connaissance de l’Aube.

Suite à quelques déconvenues et à l’inactivité de la Croisade, avec la création du Tournoi d’Argent, il quitta le Vème pour mettre en place un projet plus offensif. Sous l’égide de rares contacts de l’état
major opposés à la politique de Fordring, Klenval réunit une équipe de vétérans pour former une escouade d’élite mobile nommée le Poing d’Argent. Officiellement, son but était de venir en aide aux croisés partout en Norfendre. Officieusement, le Poing effectuait diverses missions pour affaiblir ou détruire les bases du Fléau.

Après la défaite du Roi-Liche, les réunions du Poing de firent bien plus rares. Klenval profita d’un repos mérité, quoique de courte durée. L’inactivité n’étant pas à son goût, le paladin pris part aux
enquêtes sur le Marteau du Crépuscule qui infiltrait Hurlevent. Lorsque les élémentaires envahirent la ville, Klenval prit part à la défense et réunit à nouveau le Poing pour faire face à cette menace. L’escouade pourchassa certains commanditaires des attaques jusque dans le plan élémentaire.

Malgré ces attaques, puis face au Cataclysme et au retour de Neltharion, la Croisade d’Argent ne semblait pas vouloir agir. Pire, le Poing découvrit les horreurs des Réprouvés, leurs pratiques ouvertes de nécromancie et leur liaison avec les Val’kyr. La Croisade décidant de rester neutre malgré sa vocation à supprimer toute menace semblable au Fléau, Klenval finit par quitter son tabard, définitivement écoeuré.

Le Poing d'Argent est alors renommé Poing de Tyr, et rejoint la 7ème Légion. Klenval y fonde une section expérimentale, la Compagnie du Lion, destinée à transmettre les méthodes utilisées par le Poing.


Dernière édition par Klenval le Jeu 25 Aoû - 5:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lacompagniedulion.forumactif.com
Klenval
Admin
avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 19/09/2009
Age : 33

MessageSujet: Re: Klenval "Aubelumière" Doriman   Dim 6 Fév - 10:46

Alter-ego / Inspirations :

Pour le caractère de Klen, l'inspiration vient principalement d'Emouchet, chevalier Pandion, héros de la Trilogie des Joyaux et la Trilogie des Périls, de David et Leigh Eddings.

Son physique est proche de celui de Sean Bean (l'acteur de Boromir) un poil plus jeune et le nez plus fin.




Klen est assez proche de Jim Raynor, physiquement comme dans le comportement parfois. Amusant, Sean Bean et Jim se ressemblent assez :




Une autre inspiration, Gerard Butler dans Beowulf :




Et Kenneth Branagh, dans Beaucoup de bruit pour rien, pour le port de la barbe :




Tout ça à imaginer avec barbe et cheveux blancs, bien sûr. Pour terminer, un dessin de Klenval qui commence à dater un peu (modèle : une couverture de Battle Chasers) :

Revenir en haut Aller en bas
http://lacompagniedulion.forumactif.com
 
Klenval "Aubelumière" Doriman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Lion :: Documents :: Biographies, historiques-
Sauter vers: